EVENTS

OSER ÊTRE SOI-MÊME

CONFÉRENCE SUR L’ÉPANOUISSEMENT ÉMOTIONNEL

“Pendant longtemps vous vous êtes entraînés dans les extrêmes. Vous avez besoin de la mort pour vous souvenir de la vie. Vous avez besoin d’une catastrophe pour vous réunir. Vous avez besoin d’une maladie pour vous rappeler votre corps, esprit et Soi, et vous avez besoin de la pauvreté pour vous souvenir de vos richesses. Avant que vous n’ayez atteint ces extrêmes, vous êtes déconnectés de Soi et de ce qui pourrait vous amener chez vous : vos sentiments et vos émotions. Vous continuez à regarder en dehors de vous-mêmes pour trouver les réponses ; quelqu’un a blâmer pour votre condition ou que Dieu vienne à votre secours. Et « il » le fait sous l’apparence de vos épreuves. Elles vous renvoient tout droit chez vous, dans votre centre de perception principale, et là vous pouvez sentir à la fois qui vous êtes et qui vous êtes devenus.”

Extrait du Chapitre 9 « La Raison d’être » du livre Conversations Avec SOI, Dieu, Conscience Et Existence Révélés

Nous sommes tous arrivés dans ce monde sans « Le Manuel d’utilisation ». Nous naissons dans une famille ou une autre, riches ou pauvres, et nous apprenons à faire face à notre environnement et à ceux qui nous entourent, à tâtons. Nous grandissons dans une société partagée entre la religion et la science. La religion nous a appris à avoir honte de notre corps, nous a endoctrinés dans la croyance que nous sommes fautifs depuis naissance du fait du « péché originel » que nous serons censés « racheter » en suivant ses règles de vie, la première étant « crois et ne pose pas de questions ».

La femme a été depuis la nuit des temps traitée comme du bétail. Eve – le symbole du péché, « la cause des maux subis par l’humanité ».

Nous pensons que nous avons évolué, que nous avons laissés ces épisodes derrière nous, mais aujourd’hui encore nous entendons souvent le reproche adressé à un garçon qui ose montrer des émotions : « Tu n’es pas une fille ! » Les hommes grandissent donc avec la honte de montrer leurs sentiments, leurs émotions, étant obligés de se montrer « forts », « durs », « un homme, quoi ». Depuis leur plus jeune âge on leur a imposé de s’endurcir et de réprimer leurs émotions. Or cela laisse forcément des séquelles que l’on observe aujourd’hui : soit un repli sur soi, soit des comportements déviants : soif de pouvoir démesurée, maltraitance à l’égard des femmes en famille ou au travail. Malgré les tentatives visant à équilibrer le nombre d’hommes et de femmes aux postes importants, les hommes sont toujours majoritaires.

La femme, soumise à des siècles de mauvais traitements, a dû trouver des façons de survivre, et donc, à son tour, a développé des stratégies subversives pour préserver sa vie et celle de ses enfants.

Ce type de guerre entre les sexes s’est propagé de père en fils, de mère en fille, quand, en vérité, nous sommes tous victimes d’un drame causé par la religion et ceux qui nous ont conduit a un monde chaotique, plein des guerres, de famine et des maladies.

La peur de demain et l’anxiété générale sont la nouvelle « normalité ». Les traitements à vie, avec des médicaments qui s’ajoutent chaque année au souffrant, les thérapies a milles noms apprises par ici par la, «empruntant» la sagesse des philosophies ancestrales, sans pour autant leur donner crédit, ont envahit notre société, créant d’avantage un bouleversement et une incrédulité quant aux mérites d’un tel chemin d’auto découverte.

Peut-on vraiment aller mieux après quelques heures d’un séminaire ou conférence ? Peuvent-ils les mots de quelqu’un nous emmener « chez nous » mieux que les cachés du médecin ? Peut-on vraiment guérir ce que la médicine dise qu’on ne peut pas, naturellement ? Peut-il quelqu’un vraiment nous dire quelle est l’image d’ensemble sans tomber dans des dogmes, des croyances sectaires ou farfelues, éviter les pièges de la science matérialiste tout en restant avec les pieds sur terre ?

La réponse à tout cela est : oui !

Cette conference interactive répondra à vos questions (dans la disponibilité du temps) permettant le travail avec des participants volontaires sur une problème choisi par l’audience pour vous donner les utiles pratiques, vous permettant d’adresser vos propres situations.

BORDEAUX 21 Avril 2018 – 10:00 – 16:00 Lieu à confirmer.

Inscriptions: