“Peux-tu nettoyer mon aura et mes énergies? J’ai une sérieuse situation de malchance. Tout se brise et tout se passe mal “.

C’était le “bonjour” avec lequel une amie m’a rencontré récemment.

Elle a traversé des changements importants dans le passé et a apparemment rencontré son “enseignant”. Je savais qu’elle était enfin arrivée au seuil de son profond changement personnel.

“Seulement tu peux faire ça, ma chérie !” Est venue ma réponse demi-amusée, car son appel désespéré venait seulement quelques minutes après mon dernier article contre les faux gourous vendant des séminaires de “nettoyage du karma”.

“Mais ne peux-tu pas faire quelque chose pour …”

“Non!” Est venu ma réponse complètement amusée.

“Tout ce qui se passe, tu l’as créé, ou tu as volontairement participé à sa création. D’après ta description, tu es devenue un aimant, une alliance parfaite pour les catastrophes. C’est le karma, ma chérie et karma is a bitch!” J’ai continué, tout à fait amusé à voir les schémas de la bataille d’ego dans laquelle elle était tombée victime, et le clin d’œil cosmique suite à mon dernier article.

“Je sais!” Répondit mon amie en riant, maintenant aussi amusé que moi.

“Tout ce que tu as fait, à qui tu l’as fait, te suit demandant rétribution, et tu dois retourner là-bas pour le remettre droit”.

Après avoir mentionné quelques scénarios que j’ai vus avoir un lien, qu’elle a demi reconnu, demi-refusée, je suis rentrée dans mon mode lecture :

“Tu dois revenir en arrière et regarder toutes tes actions : physiques, mentales, verbales; des choses avec lesquelles tu as lésé quelqu’un, consciemment ou inconsciemment, volontairement ou non.”

Les yeux de mon amie s’éteignaient au fur et à mesure que je continuais, signe qu’elle regardait déjà ces circonstances.

“Parfois, nous sommes traînés dans des batailles énergétiques pour la domination par des gens qui sont jaloux de nous. Ils commencent sous le couvert d’amis prêts à aider lorsque ta garde est basse, puis ils font tout en leur pouvoir pour te maintenir à terre et eux dans cette position de supériorité sur toi. Quand tu te rends compte de ce qui s’est passé, il est déjà trop tard. Ils t’ont dans leur marécage énergétique. Tu sentirais que d’une manière ou d’une autre les rôles ont été bizarrement inversés. Tu les vois agir comme « toi », celle qu’ils ont enviée, abondante, confiante, forte – et toi comme « eux », ayant une mentalité de manque, d’insécurité et… maintenant jalouse d’eux. Puis, le combat commence! Au plus profond de toi, tu sais que cet étrange renversement des rôles ne te correspond pas, que les émotions et les pensées que tu ressens ne sont pas les tiennes. Au but du compte, tu ne te sens pas toi dans ta peau, et tu vois bien qu’eux, non plus, ne sont pas eux-mêmes dans la leur. Tu vois à travers leurs manipulations, mais tu ne peux pas l’exprimer, car tout est si subtile et échafaudé, que tu aurais l’air fou si tu l’avais dit.

Ensuite, tu passes à une guerre d’esprits. Tu sens leurs projections mentales, leur énergie vampirique et leurs intentions, et dans un mouvement désespéré de préservation de soi, tu pompes ton ego pour aller une note au-dessus de ce qu’ils font. Tu agis de manière inauthentique. Pratiquement, tu as involontairement pris leur énergie et leur comportement, et ils ont pris les tiens.

Ce changement énergétique vampirique est l’une des attaques les plus agressives sur notre psyché, sur nos corps subtils et, par conséquent, sur notre succès. C’est la vraie magie noire. Depuis cet endroit/rôle tu te sens épuisée et tu as l’impression d’être en train de perdre ton esprit et tout contrôle sur ta situation.

Si avant tu savais qui tu étais, avais une saine estime et confiance en toi, en tes dons et tes talents, tu te sens maintenait sans valeur. Rien ne semble plus fonctionner et tu sembles n’attirer que les mauvaises personnes. Le pire, comme cela arrive, les premiers à courir à raconter et à pleurer sur leur épaule sont, bien sûr, eux.

Comme envoutée par les sons des sirènes et contre ton meilleur jugement, tu te sens tirée par une corde invisible vers ces « amis » qui sont plus que contents d’écouter tes nouvelles histoires de fiasco avec une satisfaction qui est difficile à ignorer.

Au moment où tu rentres à la maison, tu as envie de te frapper la tête contre les murs. Tu sais que tu as été piégée à nouveau, pourtant, tu ne sais pas comment est-il arrivé, ni comment sortir de ce cycle insensé. Tu essayes de les combattre, tu essayes de les mettre à leur place d’origine et, ce faisant, tu fais ce qu’ils ont fait initialement à toi, t’engloutissant encore plus loin dans cet entrainement énergétique qui risque de devenir permanent si tu ne sors pas le plus rapidement possible.

“Oh mon Dieu ! Tu as décrit parfaitement ce qu’est en train de se passer ! Dès que tu as mentionné la jalousie, je l’ai senti, je le ressens tout de suite ! Je ne suis pas une personne jalouse, jamais été, et pourtant, je suis criblé de jalousie maintenant, exactement comme tu l’as décrit, prise dans un triangle vicieux avec des « amis ».

“Je sais ! C’est pourquoi je l’ai mentionné, j’ai reconnu le modèle. Tu dois sortir de ce marécage dès que possible ! ”

“Mais comment ? J’ai essayé de leur écrire un email leur disant que j’ai fini avec eux. Ce sont des personnes qui se nourrissent de la jalousie d’autrui. Je le savais!”

Le visage de mon amie s’est illuminé avec un mélange de joie pour avoir la confirmation qu’elle ne perdait pas la tête, et qu’il y avait de l’espoir qu’elle puisse le réparer.

“C’est un lien difficile à casser. Et tu ne le casseras que si tu pourrais te débarrasser de ton ego qu’ils ont suscité, pour retrouver ton vrai toi.

Depuis ta position défensive, sous leur attaque, tu as fait ou essayé de leur faire, même si seulement mentalement, ce qu’ils ont fait à toi. Une agression est une agression à la fin, peu importe les circonstances.

Tout ce qu’ils voulaient, c’était de te faire tomber et de te garder là d’où tu t’es comportée moins que la normale. Cela leur a donné leur « drogue », leur satisfaction. Avec chaque tentative désespérée de rétablir la balance de pouvoir, ils sont devenus plus forts, et toi plus faible. Tes efforts de reprendre ton pouvoir leur a « prouvé que tu n’étais rien de spécial, (comme ils voulaient croire et te faire croire), et qu’ils n’ont fait que te montrer tes vraies couleurs ».

Pour rompre cet ensorcèlement, tu dois arrêter le combat de pouvoir !”

“Mais comment ?” demanda mon amie, pendue sur chaque mot que je disais.

“Il suffit de leur donner ce qu’ils voulaient du départ, mais depuis une position différente.

Ils te voulaient à une échelle inférieure qu’eux. Ils mourraient d’envie que tu leur sois inférieure. Donne le leur ! Au lieu de les considérer comme tes ennemis, regarde-les pleine de gratitude comme tes meilleurs maîtres. ”

Le visage de mon amie était à moitié confus à moitié exalté.

“Tu vois, aussi tordus qu’ils soient, ces gens sont nos meilleurs enseignants, nos maîtres ! Si ce n’était pas pour leur inconscience et leurs carences, tu n’aurais pas découvert les tiennes. Si ‘il n’était pas pour eux de pousser les boutons de ton ego, tu n’aurais pas su que tu les avais. Sans se rendre compte, ils ont joué leur partie cosmique pour t’aider à grandir et à évoluer.

Donc, donne-leur cela ! Donne-leur volontiers maintenant leur position de supériorité en tant qu’enseignants pour cette leçon. Apprenne la leçon, remercie-les, aime-les et vas de l’avant ! Une fois que tu as fait cela, tu as restauré l’équilibre naturel et ton énergie. Tu reviens à la vraie toi. Mais soit consciente que dans chaque bouton qu’ils ont appuyé il y a au moins une demi-vérité. Donc, tu devrais te réviser honnêtement et « nettoyer » tout ça.

Et soit consciente de nouvelles attaques. Dès que tu l’as fait, ils ressentiront le changement d’énergie. Ils sauront qu’ils ont été surmontés. Ils se sentiront remis à leur place de la même manière qu’ils ont pris la tienne : de façon subreptice, et ils feront tout leur possible pour te ramener dans le jeu. Tout ce que tu as à faire, c’est de les regarder à partir de maintenant comme tes enseignants, et à chaque fois qu’ils te viennent à l’esprit, tu souris et les remercies sincèrement de ton cœur. Alors le lien serait sevré. Il sera alors leur temps d’apprendre leur leçon et de grandir, mais cela n’est plus ton souci.”


Lorsque je disais tout cela à mon amie, j’avais la chair de poule et mon deuxième chakra tournait hors de contrôle me faisant presque trembler – signe que j’avais touché le bon endroit et l’énergie dont je parlais, qui essayait de s’y prendre à moi pour avoir découvert son jeu. J’étais familière avec cela; je l’avais éprouvée sur ma peau à un niveau débilitant avant que je le comprenne et que je trouve la porte de sortie.

“Wow ! Je peux vraiment le sentir ! Merci ! Merci ! Je le sens vraiment maintenant. Quand je rentrerais ce soir à la maison je ferais ce que tu as dit. Mais, étrangement, il semble que le travail à commence déjà pendant que tu parlais.”


Nous sommes parties, ma fille et moi avec une boîte pleine de sa délicieuse glace qu’elle vend sur nos marchés, me sentant reconnaissante pour l’opportunité d’aider un amie, reconnaissante pour la confirmation synchronique que mon article sur les “gourous qui nettoient les karma” était bienvenu, et grée pour l’occasion de remercier encore une fois mes propres enseignants pour la leçon qu’ils m’ont apprise, sans laquelle je n’aurais pas pu aider mon amie.

Inutile de dire que je rayonnais de gratitude, d’amour et de joie !



La réponse à tout problème est toujours en nous, et généralement, la meilleure réponse à tous est l’AMOUR.

Vous n’avez pas besoin de “mesures de protection” et de rituels magiques pour “couper les cordes psychiques” ! Comme vous l’avez lu, en faisant cela, vous vous emmêlez davantage dans le web et validez l’attaque. Prenez simplement la leçon et soyez reconnaissants pour cela, aimez vos enseignants et la magie se produira tout seule.

 

À votre liberté, joie et amour,

 

Gratiela Rosu

 

Let's make this world a better place!